Programme

Pour sa première demi-saison 2007, la nouvelle équipe du Petithéâtre se réjouit de vous accueillir et, en attendant de vous rencontrer, vous souhaite une merveilleuse année 2007, à laquelle elle espère contribuer.


théâtre

25.- plein tarif
15.- tarif réduit

réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41


COMPLET !

 

Le Chant du Bouquetin par Corsaires Sanglots | photos | dossier de présentation

Texte et jeu : Pierre-Isaïe Duc
Scénographie et costumes : Isabelle Pellissier
Création sonore et musique : Christophe Ryser
Création lumière : Patrick 'Lulu' Jacquérioz

Administration et communication : Barbara Giongo

Originaire de Chermignon, le comédien Pierre-Isaïe Duc retrouve ses racines dans un monologue de son cru : beaucoup d'humour, de tendresse et quelques clichés sont au rendez-vous de son spectacle !

Un petit pays. Pour l’empaillé, le plus beau pays du monde. C’est le jour du défilé.
Au bord de la route, il attend la fanfare de son village. Il marmonne des dictons de chez lui.
On entend de la musique au loin. Des fanfares défilent. Des voitures passent.

C’est le fleuve de la vie qui coule devant lui.

Le Chant du Bouquetin est un poème sonore de chez nous qui raconte le poids des origines. Un désir de se questionner sur les racines, sur le là d’où l’on vient pour mieux comprendre le là d’où viennent les autres.
Car dans une société si petite soit-elle (un village, une fanfare ) se trouve aussi le monde tout entier !


En bonus exclusif : le véritable chant du bouquetin !


Du mercredi 10 au dimanche 21 janvier 07 | me-je-ve-sa 20h30 - di 17h30



théâtre

30.- plein tarif
20.- tarif réduit


réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

CarGo 7906 de Sandra Korol | photos | dossier de présentation | la presse en a parlé

Mise en scène : Daniel Roussel
Jeu : Darius Kehtari
Eclairages : Alain Boon
Scénographie : Grégoire Lemoine
Musique : Jean-Samuel Racine
Maquillages : Nathalie Mouchnino
Régie : Estelle Becker


«CarGo 7906» est à la fois un témoignage et un conte. Monologue d'un homme dont la vie a basculé a l'âge de 7 ans lors d'une révolution et qui a dû quitter sa terre natale pour se réfugier ailleurs. Conte moderne du déracinement et de l'exil, de la perte d'une culture et de la reconstruction d'un nouveau cadre de vie.
Récit épique et comédie se liguent pour raconter l'histoire de cet homme, d'un clown, dont on dit que le père était un roi. Un spectacle d'autant plus poignant que cette histoire s'inspire de faits réellement vécus par l'acteur, Darius Kehtari, un exil dû à une révolution, et de l'imaginaire et de la plume sensible de Sandra Korol, jeune talentueuse auteur.

« Le ciel est vide en soi. Tu n’y trouveras rien.
Toute la noblesse du ciel est cachée au sein de la terre.
Car c’est le ciel qui est à l’image de la terre.
Alors scrute, creuse, laboure, encense la terre et tu y trouveras le pourquoi du ciel. »


Vendredi 9 et samedi 10 février 07 | 20h30



chanson francophone

15.- tarif unique

réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

Chavanon | photo | affiche

Textes et musiques par Chavanon
Guitare et chant : Chavanon
Contrebasse : Samuel Pont


Auteur compositeur interprète, Chavanon écrit ses chansons avec l'inspiration aventureuse d'un voyageur. Pour qui la vie même est un voyage… Du corps, de l'âme, des sens en quête d'un bonheur fugitif toujours chaviré par la fatalité.

De là le ton doux-amer des textes où l'humour et la dérision balancent le sérieux du propos par-dessus bord : il faut être léger quand on voyage !

Autodidacte de tempérament, Chavanon aborde librement l'harmonie et le tempo selon que les chansons réclament un climat propice à la confidence, à la balade ou à l'évocation méditative. Voix chevillée à la guitare, il s'avance seul ou accompagné dans cette aventure, au gré des rencontres et des complicités: flirtant avec la bossa, le blues, le jazz ou la valse. Ces chansons toupies dessinent une musique, inventent des histoires dans un style impressionniste et baroque.

Yvan Meyer

Vendredi 16 février 07 | 20h30



création

30.- plein tarif
20.- tarif réduit


réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

Rêverie par la Compagnie Gaspard

Texte : Robert Walser

Adaptation et mise en scène : Fred Mudry
Jeu : Olivia Seigne et Mathias Glayre
Musique : Sophie Mudry et Grégory Scalésia
Scénographie : Pauline Lugon, José-Manuel Ruiz, Fred Mudry
Lumière : José-Manuel Ruiz


Après Clérambard de Marcel Aymé cet été, la Cie Gaspard présente un montage de textes à partir de l'oeuvre de Robert Walser.

Félix, personnage central, rencontre frères, mères, voisins et amours. Ils seront pour lui des initiateurs, révélateurs de son destin. Ce rêve permet à l'être humain de sublimer le réel et de rencontrer son identité profonde.

Il y a Walser le fou et Walser le sage.
Il y a Walser l'émerveillé et Walser le désespéré.
Il y a le modeste Robert Walser et l'orgueilleux retranché dans le silence.
Il y a le gentil Robert et le Robert qui perd ses nerfs dans les estaminets.
Il y a le Walser qui aime tout le monde et celui qui vit en solitaire.
Tout le monde peut aimer Robert Walser parce qu'il est à la fois tous ces personnages
d'une manière si originale qu'il n'y a qu'un Robert Walser, écrivain génial à la personnalité insaisissable.

Du jeudi 1er mars au samedi 17 mars 07 | je-ve-sa 20h30 - di 17h

Rêverie sera repris le samedi 24 mars 07 aux Caves de Courten de Sierre, dans le cadre de la 20e édition de leur festival de théâtre.



humour

30.- plein tarif
20.- tarif réduit


réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

San Antonio entre en scène | photo | la presse en a parlé

Texte : Frédéric Dard
Mise en scène : Patrick Nordmann
Jeu : Thierry Meury
Adaptation : Alain Chevallier, Thierry Meury, Patrick Nordmann


« Qu'est-ce que c'est que San-Antonio ?

C'est un mousquetaire moderne qui s'exprime comme un camelot. Un redresseur de torts qui redresse à coups de poing. Un sentimental qui baise à corps et à cris. Un sage qui invective. Un écrivain de la main gauche qui s'exprime en style de graffitis. Il t'enseigne la vie, t'apprend à te méfier des cons, à gifler les glandus, à faire minette aux gentilles ! »

Frédéric Dard

Interprété par Thierry Meury et mis en scène par Patrick Nordmann, San-Antonio va pour l'occasion être réincarné sous les traits d'un homme plus proche physiquement de l'un de ses personnages fétiches, l'incommensurable Bérurier !

« A ne pas manquer bande de caves ! »



Les 11, 12 et 14 avril 07 | 20h30




théâtre (création)

25.- plein tarif
15.- tarif réduit


réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

Les sept rêves de l'absent par la Cie 'Les Héros Fourbus' | affiche | flyer | photos

Texte : Gérald Chevrolet
Jeu : Danièle Chevrolet
Espace sonore : Franco Mento
Scénographie et lumière : José-Manuel Ruiz
Regard extérieur : Rita Gay


Journal d'une correspondance à sens unique, voici le parcours d'un homme en quête d'absolu.

Dans une société étouffante, il tente un ultime sursaut en organisant sa disparition, qu'il déguise en suicide. Il entraîne avec lui sa soeur, qui accepte de devenir dépositaire d'un secret qui va lentement l'empoisonner.

Tout a commencé il y a onze ans, lorsqu'elle découvrait sur sa porte le premier message de son frère Gaspard...

 



Du vendredi 20 au dimanche 29 avril 07 | je 19h30 - ve-sa 20h30 - di 17h



comédie

30.- plein tarif
20.- tarif réduit


réservations
sélectionnez l'image
pour nous écrire
ou
appelez le 027 321 23 41
 

My Way par la 2b Company | photos | vidéo | dossier | la presse en a parlé

Texte, mise en scène et musique originale : François Gremaud
Regard extérieur : Sylviane Tille
Jeu : Anne-Catherine Savoy, Philippe Wieland et François Gremaud
Création lumières : Jean-Christophe Despond et Laurent Magnin
Régie lumière : Laurent Magnin


Trois individus - une fille et deux garçons - préparent une fête d'anniversaire. L'un d'eux a 30 ans ce soir. Grisés par le public qui les regarde et mus par une soudaine envie de dire, tous trois laissent remonter à la surface - en paroles, en gestes, en chansons - quelques-uns des souvenirs, rêves et espoirs qui les constituent.

Trois personnages en quête d'enfance. Leurs rêves : posséder une poupée Barbie, devenir Superman ou chanter comme Bonnie Tyler.

I did it my way, dit la chanson de Sinatra, répétée ici par trois paroles solitaires de personnages avides de dire, comme si leurs vies étaient suspendues à leurs désirs d'enfant.

Une pièce à la fois tendre et cruelle, qui fait la part belle à l'imagination et à l'humour.

Le spectacle est parlé mais également signé en LSF (Langue des Signes Française). Il est donc accessible aux personnes sourdes et malentendantes !



Vendredi 4 et samedi 5 mai 07 | 20h30



La suite de la programmation sera dévoilée dans quelques jours.

Revenez nous voir !

Programmation de la saison précédente...

 
 
   
© 2005 Petithéâtre
peinture|myriam machi © michaël abbet|photo