spectacle précédent spectacle suivant

La Résistante
par la Compagnie les Planches & les Nuages (CH/F)

LES 17, 18 ET 19 OCTOBRE 2013 | jeudi à 19h, vendredi à 20h30 et samedi à 19h

Distribution

une création collective sur une proposition de Sandrine Brunner 
texte : Pietro Pizzuti
avec Sandrine Brunner, Jehanne Gaucher, Nelson Rafaell Madel
lumières : Camille Urvoy
production : Cie les Planches & les Nuages
soutiens : avec l'aide d'Arcadi dans le cadre des Plateaux Solidaires, TGV Lyria

Le spectacle

Une auteure de théâtre en plein processus de création, qui veut croire que sa plume est une arme de paix, qu'écrire permet de résister et d'empêcher les conflits, se retrouve face à ses deux personnages : l'Enfant-Soldat et Nourit, la seule survivante du village de Tharros.

Tous deux sont révoltés et convaincus que le théâtre ne peut avoir aucun impact sur le monde réel.
L'auteure doit alors se battre avec ces ébauches un peu trop vivantes, émergées de ses doutes et de ses fragilités, qui, quand ils ne sont pas en train de remettre en question leur propre existence ou la légitimité de leur créatrice, veulent vivre leurs drames à leur manière.

Et ainsi s'écrit l'histoire…

Tout en faisant état de l'horreur vécue par les enfants-soldats et leurs victimes dans les nombreux conflits qui continuent de sévir sur notre planète, la pièce de Pietro Pizzuti témoigne de la nécessité de garder les yeux ouverts, de ne pas perdre la conscience de ce qui est.

L'auteur et le texte

L'AUTEUR

Romain d'origine et bruxellois d'adoption, Pietro Pizzuti est apprécié comme comédien, metteur en scène et auteur tant en Belgique qu'à l'étranger. De nombreux pris en attenstent. Depuis plus de vingt ans, il travaille activement entre la Belgique, Paris et l'Italie, à la promotion des auteurs dramatiques vivants.

LE TEXTE
Dans cette pièce, l'Auteure ne peut se résoudre à oublier, à laisser faire. Son crayon devient son arme à elle pour lutter et nous réveiller. Non, elle ne changera pas le monde. Mais sa lutte nous empêchera sans doute de nous rassurer, de nous satisfaire, d'accepter.
Après la création de « Une Bouteille dans la mer de Gaza » qui donne à voir le conflit israélo-palestinien à travers les yeux de deux adolescents de part et d'autre de la frontière qui les sépare, le texte de Pietro Pizzuti semblait comme s'imposer dans le parcours de la compagnie : quelle est la légitimité d'un auteur puis d'un metteur en scène et de comédiens de s'emparer d'une réalité grave et brûlante à laquelle ils n'ont eux-mêmes jamais été confrontés ? Et dans quel but ? Comment ? Jusqu'où ?

EXTRAIT DU TEXTE
Nourit : Tu es celle qui m'écrit ?
L'auteure : Oui.
Nourit : Qui je suis ?
L'auteure : La seule survivante du village.
Nourit : Ah. Quel village ?
L'auteure : Tharros.
Nourit : Où est-ce ?
L'auteure : Peu importe.
Nourit : Ah.
L'auteure : Je n'écris pas la réalité.
Nourit : Qu'est-ce que tu écris, alors ?
L'auteure : Ton histoire.
Nourit : Mais pas la réalité ?
L'auteure : Non.
Nourit : Alors je n'existe pas.
L'auteure : Si, puisque tu parles.
Nourit : Ce sont tes mots.
L'auteure : Ça dépend.
Nourit : De toi.
L'auteure : Plus seulement, maintenant que tu es là, tu es...
Nourit : Je suis celle qui parle avec les mots que tu écris.
L'auteure : Pas seulement...
Nourit : Si tu restes assise, tu ne m'entendras pas. Tu ne sais rien de mon histoire. Tu vas l'inventer alors que je suis là.

La compagnie

Les planches, en référence à la vie quotidienne, à l'œuvre choisie, au travail mené par l'équipe, au plateau sur lequel évoluent les comédiens.
Les nuages, comme symbole de l'évasion, du rêve, de la créativité, de la subjectivité développés sur scène.

SON HISTOIRE
La compagnie Les Planches et les Nuages est dirigée par Sandrine Brunner. Elle est créée en décembre 2004 à Paris. Très vite, se développe l'envie de travailler autour de textes qui questionnent, qui poussent à la réflexion.
En 2007 est créée l'adaptation théâtrale du roman de Valérie Zenatti paru aux éditions L'Ecole des Loisirs : «Une Bouteille dans la mer de Gaza » dans une mise en scène de Sandrine Brunner. Ce spectacle est présenté plus de soixante fois au sein de théâtres, de festivals et d'établissements scolaires tant en Suisse qu'en France et en Belgique.
Au printemps 2010, la compagnie s'associe à la compagnie perpignanaise « Le Théâtre Chez Soi » pour la création d'un spectacle jeune public autour de la sécurité routière. « Le Petit Bonhomme vert (et le rouge) » de Karin Serres voit ainsi le jour en novembre 2010 à Perpignan dans une mise en scène de Laurent Prat et continue de tourner depuis lors.
Valaisanne d'origine, Sandrine Brunner maintient le lien avec son pays en présentant régulièrement le travail de sa compagnie en Suisse Romande au sein de théâtres et lors de tournées au sein d'établissements scolaires. En août 2010, elle décide de créer une structure dédiée, « Les Planches et les Nuages-Suisse », dont le siège social se trouve en Valais.

Photos du spectacle
Présentation vidéo par l'auteur, Pietro Pizzuti

Bande annonce du spectacle

Presse, documents et liens
Durée, prix et réservation

Environ 70 minutes.

Plein tarif : 30.-
Tarif réduit : 20.-
Enfants (jusqu'à 10 ans) : 10.-
Titulaires du passe 20 ans 100 francs Valais : gratuit !

027 321 23 41
reservation@petitheatre.ch




 
     
   
© 2005 Petithéâtre
© michaël abbet